•                      Voici, tout d'abord, une très heureuse nouvelle! Il s'agit de l'annonce de la publication d'une recherche à laquelle notre ami Cédric Jacob, fondateur de l'association AQUILA, a été étroitement mêlé avec l'Université de Nice et l'Observatoire de la Côte d'Azur. En effet, son travail de thèse de doctorat, qui consistait en la mise au point de l'instrument SYMPA, a bien aidé à la faire aboutir.
                         Aujourd'hui, il s'agit de la consécration de la performance de l'appareil: grâce à lui, la détection des micro-pulsations affectant l'atmosphère de Jupiter, reflets de son activité interne, a été reconnue. Ces résultats sont à paraître dans la revue Astronomy & Astrophysics (acceptés pour publication le 6 juin 2011):
    http://www.insu.cnrs.fr/co/univers/le-systeme-solaire/l-instrument-sympa-detecte-les-pulsations-de-jupiter
                        Toutes nos félicitations à Cédric et à l'ensemble de l'équipe!

                        Par ailleurs, depuis trois mois qu'elle orbite autour de Mercure, la sonde Messenger a réalisé des dizaines de milliers d'images de la surface de la planète. Dans l'hémisphère nord où les différences d'altitude  peuvent dépasser les 9000 mètres, l'hypothèse qu'il pourrait y avoir de la glace au fond des cratères de ce pôle n'est, pour l'instant, pas contredite:
    http://www.cieletespace.fr/node/7365

                        Pour finir, je signale qu'une étude, publiée jeudi 16 juin 2011 dans la revue Science, indique que l'explosion stellaire (encore observable aujourd'hui), appelée Sw 1644 + 57, qui s'est produite dans la Constellation de Draco le 24 ou 25 mars 2011, correspond à la dévoration d'une étoile de la taille du soleil par un trou noir à 3,8 milliards d'années-lumière de notre planète:
    http://www.liberation.fr/depeches/01012343842-une-explosion-stellaire-toujours-visible-deux-mois-et-demi-apres


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique